S'identifier

Notion de différence entre Culture physique et une activité sportive

La Culture physique ( Préparation physique, Musculation,etc ) n'a strictement rien de comparable avec une activité sportive

Par dalotel-aix • Notions professionnelles à comprendre


Le domaine de la Culture physique, c'est à dire des préparations physiques, de la musculation, etc, ne peut absolument pas être considéré, ni même comparé, à une activité sportive.

 

aix les bains volley ball sportPour bien comprendre ce point particulier, commençons par définir le sport : le sport est un ensemble d'exercices le plus souvent physiques, se pratiquant sous forme de jeux individuels ou collectifs pouvant donner lieu à des compétitions.

Si effectivement, tout comme le sport, la Culture physique est un ensemble d'exercices physiques, la notion de jeu inhérente au sport est totalement absente de son essence. Et, c'est exactement la même chose en ce qui concerne la notion de compétition.

aix les bains jeu echecPar ailleurs, il existe des sports, comme les échecs, qui ne sont pas physiques. Alors que la Culture physique ne peut être rattachée, par définition, qu'à l'aspect physique. C'est pourquoi dans la notion de sport, c'est la notion de jeu qui prime :


Le sport se rattachant éthymologiquement à la notion d'amusement, du vieux français : Desport.

* * *


Maintenant, car il nous faut aller plus avant, il est effectivement possible en Culture physique, de mettre en place des méthodes qui empruntent aux jeux l'aspect ludique. Mais c'est toujours en faisant en sorte que la dimension d'entrainement physique qualitatif soit très présente. C'est ce qui se fait pour la Culture physique spécifique pour les enfants, ainsi que pour certaines phases spécifiques aux adolescents.

Par contre, il faut parfaitement saisir que si pour ces tranches d'âges, la dimension psychologique nous y oblige, tenter de faire ( et faire effectivement la même chose ) quand on s'adresse à un public adulte, ne peut alors qu'éloigner ce même public de ce qu'il serait normalement apte à effectuer sous une autre forme : Non ludique.

aix les bains gym pour enfantsDe plus, et c'est très important, il faut comprendre qu'en ce qui concerne l'enfants, ce qui se fait alors, au regard de ce que son corps nécessiterait, n'est pas la " meilleure " chose à faire. Pour lui comme pour l'adulte, son organisme devrait effectuer des exercices bien spécifiques, de façon précise, en gérant convenablement tous les paramètres constituant un programme correctement élaboré.

Mais l'enfant est incapable de se " tenir " à ces niveaux de réflexion et de concentration qui seraient nécessaires à cette qualité d'entraînement. Alors, nous lui proposons ce qui est le mieux qu'il puisse obtenir ( différent et inférieur au mieux qu'il devrait faire ) en " glissant " au travers de l'aspect ludique, un travail des plus qualitatifs en matière de Culture physique orienté vers l'enfance.

De plus, dans ce cas, l'aspect ludique est un moyen et non un but. C'est à dire à l'exact opposé des activités sportives dans lesquelles la dimension ludique est le principal but.


* * *

Car en effet, dans les cas où l'activité sportive cherche, et est effectivement utilisée comme un moyen pour l'amélioration de certaines qualités / capacités physiques, le raisonnement ci-dessus et l'ensemble du site doivent facilement faire comprendre que ce n'est certainement pas le meilleur moyen, pour nombre de ces capacités. De plus, dans ce cas, l'activité sportive se vide alors quelque peu de son essence par la perte de son aspect ludique : Ce qui fait qu'en réalité " ce n'est plus véritablement du sport ".

aix les bains course à pied entraînement spécifiqueC'est le cas, de la course à pied par exemple. Utilisée au travers d'une méthodologie bien spécifique ( distance, vitesse, temps d'effort, nombre de fois que l'on recommence, temps de récupération,etc ), méthodologie ayant pour but d'améliorer les capacités physiques utilisées dans la course à pied elle-même. Toutes ces phases d'entraînements ne sont tout simplement que de la préparation physique spécifique.

Ce qui nous amène à souligner que ces mêmes phases nécessitent de la part de ceux qui sont chargés de leurs entraînements ( au delà des connaissances techniques et des programmes physiques préétablis pour le sport considéré ), de bien connaître :

1. La biomécanique humaine.
2. La physiologie humaine ( et notamment celle de l'effort ).
3. La méthodologie d'entraînement.
4. Voir la diététique de l'effort

Sinon, et simplement parce qu'avant d'être un sportif, tout sportif est d'abord un être humain, il est facile de comprendre que la qualité de cette " préparation physique " risque quelque peu d'être " limitée ".

aix les bains préparation physique sport courseC'est pourquoi, si l'intensité des efforts physiques augmente avec le niveau général du sportif, et qu'elle nécessite une préparation physique spécifique sportive. Il est facile de comprendre que c'est alors aux spécialistes ( notamment en préparation physique " humaine " ) de prendre le relais, à ce niveau précis, de ce que la pratique sportive ne peut faire dépasser par elle-même, pour ce qui concerne l'augmentation des capacités physiques nécessaires pour ce niveau.

Car en effet la pratique sportive seule ( pour nombre de raisons ) ne peut dépasser potentiellement un certain seuil, somme toute plus bas que ce que le travail notamment en salle pourrait apporter. Et c'est pourquoi nombre de sportifs professionnels s'entraînent en salle de musculation.

* * *
 
aix les bains cours fitness remise en formeMaintenant, si nous revenons sur l'aspect ludique des entraînements en Culture physique, orientés vers l'enfance. il n'est pas difficile de comprendre que proposer sous des formes ludiques d'entraîner des adultes, qui eux devraient être normalement capables de réflexion / concentration, ne peut que leur offrir la qualité inférieure dont je parlais pour les enfants. Tirant ainsi vers le bas ( les traitant comme des enfants ) tous ceux qui seraient susceptibles de s'élever et de saisir ce que la Culture physique dans sa globalité pourrait leur apporter de plus " haut ".


C'est pourquoi la Culture physique dans son essence : 

1. N'est pas une activité sportive
2. N'a pas à être une activité sportive
3. Et ne peut pas, de toute façon être une activité sportive



aix les bains culture physique et sportCar en effet, si toutefois elle tentait, par quelques méthodes ou autres, d'avancer dans cette voie ( et c'est ce qui se fait de plus en plus dans les salles dites de remise en forme ), elle perdrait aussitôt son caractère de Culture physique.

Puisque nous ne pourrions plus avoir alors, de personnalisation des Préparation physiques qui perdraient elles aussi au passage leur majuscule. Dans ce cas, nous n'évoluons absolument plus dans les mêmes mondes.

C'est ce qui existe actuellement et qui rend difficile toutes explications tendant à remettre les choses chacune à leur place, tout en cherchant à faire ressentir l'essence de chacun de ces mondes.

François  Dalotel
Professeur de Culture physique.
Préparateur physique sportif.

François Dalotel


La salle de musculation Equilibre


Vidéos personnelles : étirements